Torus, Torical
le 29/07/2007


Le tore est la forme géométrique engendré par un cercle qui tourne autour d'un autre cercle. La surface d'un tore présente deux courbures dont les génératrices sont un cercle. Optiquement, une telle surface présente donc deux méridiens de puissances que l'on peut utiliser pour corriger l'astigmatisme de l'oeil.


En lunetterie on utilise une portion de la surface d'un tore pour réaliser la surface concave des verres.










Si on fait tourner un petit cercle autour d'un grand, on obtient un tore-roue (Wheel torus). Si c'est le grand cercle qui tourne autour du petit, on obtient un tore-tonneau (Barrel torus).

Les tores roue et tonneau ont exactement la même équation, il suffit d'échanger le cercle qui tourne autour de l'autre.
Noter qu'une sphère peut être considérée comme un tore particulier (un cercle qui tourne sur lui même).

Optiquement, le tore tonneau offrirait légèrement une meilleure qualité optique que le tore roue, en particulier dans les zones situées entre les deux méridiens principaux. J'avoue ne pas avoir bien retenu les détails de la démonstration que nous a faite notre mathématicien... Cependant, les techniques d'usinage standard ne permettent d'usiner que des tores roue, car l'outil de surfaçage doit glisser sur la surface du verre en suivant les deux méridiens ce qui n'est pas possible avec un tore tonneau. Pour réaliser un tore tonneau, il faut utiliser la Technologie Cut Soft Polish ou la Technologie Freeform.

Tore, Torique
© 2017