Version imprimableInk marking, Pad printing, Tempo printing
le 18/04/2009

Le marquage (ou tracé) est imprimé à l’encre sur les verres progressifs (ou les verres dégressifs). Il permet d’identifier le produit et d’indiquer la position des principaux éléments de la géométrie. Ce tracé sert à l’opticien pour positionner le verre dans la monture. Il est ensuite effacé avec de l’alcool ou de l’acétone avant de livrer les lunettes au porteur. Sans ce tracé, il n'est pas très aisé de savoir dans quel sens il faut mettre le verre même si les gravures permettent aussi de le faire, elles ne sont pas faciles à voir.

Chaque verre progressif possède un marquage spécifique en fonction du produit, de sa géométrie (design) et de sa marque. Il en existe donc beaucoup de différents modèles.

Plaquette de marquageSi le marquage du verre est effacé, utilisez cette plaquette pour redessiner les éléments du marquage manuellement. Pour imprimer ce document PDF à l'échelle 1, choisissez Mise à l'échelle : Aucune dans les options d'impression.


Les éléments du marquage :

Le marquage des verres progressifs présente un certain nombre de fonctionnalités dont voici le détail.

Croix de centrage : C'est l'élément principal du marquage. Elle doit être placée au centre de la pupille pour que la vision de loin et la vision de près soient correctement positionnées par rapport à l'axe du regard.

Axe horizontal : Il permet d'orienter correctement le verre. Cet axe doit être bien horizontal sur les deux verres.

Indicateur de coté : Les lettres D/G R/L indiquent quel est le verre droit et le verre gauche.

Point de référence du prisme (PRP) : De par leur principe, les verres progressifs n'ont pas de réel centre optique. Le PRP a une fonction similaire. C'est le point où on peut mesurer le prisme (soit le prisme prescrit soit le prisme d'allègement).

Nom ou marque du produit
 : Il n'est pas indispensable mais peut être pratique pour vérifier qu'on a le bon produit.

Cercle de vision de loin : Il indique l'endroit où on peut contrôler la puissance de vision de loin. Dans ce cercle, la puissance est suffisamment stable pour pouvoir être mesurée au frontofocomètre. La zone de vision de loin est bien plus grande que ce cercle.

Cercle de vision de près : Il indique l'endroit où on peut contrôler la puissance de vision de près et l'addition. Dans ce cercle, la puissance est suffisamment stable pour pouvoir être mesurée au frontofocomètre. La zone de vision de près est plus grande que ce cercle.

Zone des gravures : Le marquage est positionné à partir des deux gravures. L'axe horizontal possède donc deux espaces situés à cet endroit, permettant de vérifier que le marquage est correctement positionné par rapport aux gravures.


Réalisation du marquage :

Robotics & AutomationRobotics & AutomationLe tracé est réalisé par tempographie. L'encre doit pouvoir rester sur le verre (ce qui devient difficile avec les nouveaux traitements super-hydrophobes) mais s'effacer assez facilement sans laisser de trace ni altérer les différents traitements de surface.
Le principe souvent utilisé est celui du tampon encreur. On étale l'encre sur une plaque comportant le dessin du tracé en gravure (Cliché plate en Anglais). Un tampon vient prendre l'encre qui reste dans le sillon de la plaque gravée et la dépose sur la surface frontale du verre. Ce procédé nécessite généralement d'avoir une plaque différente pour chaque dessin de marquage.
Il existe des techniques par jet d'encre (comme les imprimantes jet d'encre) mais cette technique présente un certain nombre de difficultés techniques.

Machine autonome TECOLe système de marquage peut être soit intégré dans les machines de contrôle automatique, (images ci-dessus) soit réalisé sur des machines autonomes (image ci-contre).









 

 

 

 

 

 

 

Marquage, Tamponnage
© 2017