Interference
Le 05/10/2008

Il y a interférence, lorsque les 2 ondes (vibrations) s’ajoutent ou se soustraient pour former une nouvelle onde soit plus grande soit plus petite en amplitude. Lorsque deux sources de lumière éclairent le même espace, on peut penser que ces deux ondes vont s’ajouter simplement. Ceci n’est vrai que si les deux ondes vibrent de la même façon et exactement en même temps, comme le montre le dessin ci-dessous. On dit alors que les ondes sont « en phase ».


Lorsqu’elles sont en phase, les deux amplitudes (a) s’ajoutent (a + a = 2a).

A l’inverse, si les deux ondes vibrent de façon opposée, elles s’annulent mutuellement. On dit que les ondes sont « en opposition de phase ».


En d’autre terme, Lumière + Lumière peut donner du noir.

C’est en mettant ce phénomène en évidence, que l’on a démontré que la lumière est une onde.

Bien sûr, entre ces deux positions extrêmes (en phase et en opposition de phase), il y a tous les déphasages intermédiaires possibles.

Pour qu’il y ait interférences entre deux ondes, il faut des conditions très particulières, qui ne sont obtenues que lorsque les deux ondes sont issues exactement de la même source.

On utilise les interférences dans les antireflets en mettant une moitié du reflet en opposition de phase avec l’autre moitié.

 

Interférence
© 2017