Magnification
le 29/05/2008


Le grossissement d'un verre qualifie la taille de l'image perçue par l'œil. Il est exprimé en pourcentage.

Exemple : 

un grossissement de 105% indique que l'image perçue sera 5% plus grande que l'image vue sans verre, ce qui correspond normalement à un verre convexe (convergent). Un grossissement de 98% indique que l'image perçue sera 2% plus petite que l'image vue sans verre, ce qui correspond normalement à un verre concave (divergent).


Calcul du grossissement d'un verre de lunette

 

Le grossissement d'image donné par un verre dépend de :

 

- La puissance du verre prescrite (en dioptries). 
- La distance entre le verre et l'œil.
- L'épaisseur du verre.
- L'indice du verre. 
- La puissance de la face frontale (c'est à dire la base du verre).

 

Le grossissement G d'un verre est le produit du grossissement Gf dû à la forme du verre par le grossissement Gp dû à sa vergence (puissance dioptrique).


 

G = Gf * Gp

 

                           1

Avec Gf = —————     e = épaisseur du verre (en mètre) , n = indice du verre et B = base du verre en dioptries

                        e

                  1 - — * B

                        n

 

                           1

Et    Gp = —————     dvo = distance verre-oeil (en mètre) , D = puissance du verre en dioptries

                  1 - dvo * D


 

Tester le calcul : Feuille EXCEL

Ce fichier permet de faire des simulations. On remarque que la distance verre-oeil a une grande influence sur le grossissement et dans le cas de verres de contacts, la distance verre-oeil étant nulle, on obtient un Gp = 1 et une aniséïconie très faible.

Grossissement
© 2017